60 ans de « conquête spatiale »

04 Oct 60 ans de « conquête spatiale »

Aujourd’hui, 04 octobre 2017, nous fêtons le 60ème anniversaire du 1er objet satellisé autour de notre planète, j’ai nommé SPOUTNIK 1er du nom (Спутник Ie « compagnon »).

C’est bien évidemment une date qui ne correspond pas à la conquête spatiale dans les faits puisque ce lancement est le résultat d’années d’études et de lancements divers de fusées au fil des années. Mais c’est une date très symbolique : pour la 1ère fois, l’Humain a mis en orbite terrestre un satellite artificiel !

Ce sont les soviétiques qui ont les premiers réussi cet exploit. Quelques semaines plus tard, il seront suivis des Américains. Ce 1er satellite artificiel était au demeurant très sommaire, il n’émettait que des bips et ce durant seulement 22 jours (il se désintegrera dans l’atmosphère au bout de seulement 92 jours). Mais là n’était pas l’essentiel, encore une fois, c’est le symbole qui était important (enfin même un double symbole en cette époque de guerre froide, c’était aussi un signe politico/militaire à l’époque).

C’est un lanceur R7-Semiorka qui a été utilisé. Il s’agissait à la base d’un missile balistique qui avait été adapté pour mettre en orbite un objet pesant un peu plus de 83kgs. Ce poids ne vous interpelle sans doute pas mais c’était finalement très lourd « pour si peu » (par comparaison, le 1er satellite US « Explorer 1 » ne pesait que 14kgs et a permis de découvrir la Ceinture de Van Allen grâce à ses instruments scientifiques embarqués).

Les lanceurs n’étaient pas fiables à l’époque, loin s’en faut, les réussites étaient assez rares, même en 58/59 après ce 1er lancement … et d’un côté comme de l’autre !

60 années plus tard, on peut constater que les choses ont énormément évolué dans tout ce qui est technique (d’une façon générale) mais finalement le spatial a proportionnellement moins évolué. Les Russes lancent des fusées qui ont succédé directement à Semiorka, leurs capsules Soyouz datent pour la 1ère mise en service du milieu des années 60. Les Américains eux se sont un peu égarés – enfin c’est mon avis – avec la navette dans les années 70 après le programme lunaire Apollo et aujourd’hui … ils courrent toujours à essayer de récupérer un accès à l’espace en interne (pour les vols habités).

Au bout de 60 ans la conquête spatiale est très loin de ressembler à ce que nous fait miroiter les SF depuis des décennies mais si par chance SpaceX parvenait à réaliser ses projets de « BFR » (voir cet autre billet), alors nous pourrions entrer dans une nouvelle ère qui – peut-être – nous permettrait de faire un bond non négligeable dans l’avenir.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail
Tags:
,
No Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :