Petits paramétrages pour CentOs 7

02 Avr Petits paramétrages pour CentOs 7

Bon, si vous me suivez sur Twitter, vous aurez remarqué ces dernières semaines que je teste pas mal de distributions Linux via VirtualBox afin de me constituer à la fois un poste de travail annexe chez moi mais aussi au bureau d’une part, ainsi qu’une plateforme de test serveur d’autre part (surtout au bureau pour le coup).

Petit résumé rapide de ma situation :

  • Je suis habitué à l’univers Debian & dérivés depuis plus de 14 ans après quelques années sous Mandrake / Mandriva puis Slackware
  • J’ai des serveurs Debian 7 et 8 au travail (selon les programmes qui tournent dessus)
  • J’ai envie de tester quelques  possibilités plus spécifiques des serveurs (virtualisation, etc)

Je vais juste m’attarder un peu dans cet article sur la CentOs 7 (qui est un clone de Red Hat Entreprise Linux 7 elle-même proche de la Fedora 19) … je sais que ce n’est pas une distro super récente mais je voulais faire quelques tests de cette plateforme et je rencontre un problème pour le moment avec la Fedora 25 lié à la résolution d’écran qui ne veut pas dépasser le 1024×768 !

Bref, je souhaitais tester une plateforme serveur ayant quelques outils destinés à une utilisation professionnelle. Je n’envisage pas de changer mes serveurs Debian – bien au contraire – mais se renseigner de ce qui se fait à côté ne peut pas faire de mal.

Une fois l’installation de base achevée, je passe par l’outil graphique pour installer Apache, PHP et … ben je cherche encore MySQL pour le moment ???

Apache et PHP étant installés, ils ne sont pas lancés par défaut. Ça s’automatise mais pour le moment je reste sur un lancement manuel via la commande « apachectl start » qui vous demandera le mot de passe administrateur pour s’exécuter. Contrairement à ce à quoi je suis habitué, il ne m’est pas dit que c’est réservé à l’administrateur, ça ouvre en plein écran un espace demandant le mot de passe pour déverrouiller l’accès … pratique.

J’ai également rencontré un problème d’erreurs 403, ce qui semble assez courant sur les distros ayant la base Fedora / RHEL et était lié dans mon cas à SELinux (il semblerait que d’autres causes puissent exister).

La solution consistait à effectuer les opérations suivantes (le # en début de ligne indique que c’est avec les droits root) :

# sestatus    (pour vérifier si SELinux est bien activé)

On obtient alors le résultat suivant :

SELinux status: enabled

SELinux mount: /sys/fs/selinux

Mode from config file: enforcing

Si c’est en mode « enforcing » c’est que SELinux est activé et il faut tester s’il est à origine du problème en le désactivant avec la commande :

# setenforce 0

Si tout est ok à présent pour lire les fichiers via le serveur, il faut autoriser Apache à servir du contenu via la commande suivante :

# chcon -R -t httpd_sys_rw_content_t /var/www/

On réactive ensuite SELinux avec cette dernière commande :

# setenforce 1

Je ne saisis pas vraiment le sens de la commande entrée plus haut – propre à l’univers de ces distros à priori – mais l’essentiel est que ça marche.

Je vais continuer à travailler sur une Debian 8 aussi bien au bureau que chez moi, question d’habitude. J’ai également une Linux Mint 18.1 au bureau pour un usage plus général, le partage de répertoire marchant nativement, tout comme la résolution d’écran maximale. Je reste sur un environnement à base Debian / Ubuntu avec ses commandes qui me sont comme une seconde nature tout en bénéficiant d’un environnement de travail plus adapté à un usage desktop (mon poste de travail étant nativement sous Windows 10 Pro absolument obligatoire hélas dans mon boulot).

Je ne travaille depuis quelques années qu’avec Apache / PHP et comme bases de données à la fois MySQL ainsi que PostgreSQL. Je n’ai pas mis le nez dans Lighttpd ou Nginx depuis 3 ou 4 ans, je vais explorer ces serveurs pour un travail de développement (je reconnais songer à migrer certains serveurs de production vers un autre serveur qu’Apache).

CentOs n’est pas destinée à devenir un environnement de travail quotidien, j’essaie juste de voir ce qu’elle peut apporter de plus (ou pas ‘ailleurs) et aussi j’essaie de me tenir un minimum au courant de ce qui se fait dans les autres environnements que ceux de la galaxie Debian.

Ce billet a pour objet de garder quelques traces des points qui m’ont posé problème …

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail
Tags:
, ,
No Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :