1ère journée en Grèce : Athènes

26 Mai 1ère journée en Grèce : Athènes

Voyage presque de dernière minute (voire ce billet) et finalement, le jour est venu.

Levé à 4h10, je commande un Uber vers 5H et à 5h05, en route pour Roissy Charles de Gaulle. 27 minutes plus tard, j’arrivais à l’aéroport, bien réveillé et avec 1h45 devant moi. Je n’aime pas arriver à la bourre pour prendre l’avion.

Passage des vérifications en quelques minutes, j’avais édité ma carte d’embarquement la veille – et choisi un hublot – donc à 5h45, j’étais déjà dans la zone d’attente, ce qui m’a permis d’apercevoir un magnifique lever du jour sur la campagne environnante depuis le Terminal 2F.

Décollage comme prévu à 7h15 et c’est parti pour 3h de vol dans un A319 d’Air France. La pause déjeuner a été la bienvenue pour couper ce vol même si il a été agréable. À 11h10, j’étais sur le sol Grec.

J’avais opté pour le bus, le X95 reliant directement l’aéroport à la Place Syntagma en 55mn environ. Le billet coûte 6€ (comptez 10€ pour le métro et autour de 40€ pour le taxi). J’ai apprécié le trajet avec un premier regard sur la Grèce.

Une fois arrivé au terminus, j’avais imprimé un petit plan me permettant de relier en moins de 15mn à pied ma location dans le quartier de Plaka. À 13h, j’étais installé !

Ma visite du centre d’Athènes à alors commencé.

Arrow
Arrow
PlayPause
ArrowArrow
Slider

Mes pas m’ont bien évidemment mené en tout premier lieu vers l’Acropole … que l’on voit réellement d’un peu partout ! C’est ce que j’avais lu mais c’est assez vrai.

De ma location, j’y étais rendu en 10mn environ. J’en ai d’ailleurs profité pour repérer ma seconde location lors de mon retour d’Hydra, histoire de voire où ça donnait.

La montée sur le chemin dallé vers l’Acropole est plutôt agréable, sous les arbres, presque « hors de la ville ». Malheureusement, mon séjour Athénien était un peu court pour que je fasse la visite du monument donc je me suis contenté de tourner autour et bien évidemment de monter sur la colline de l’Aéropage, qui permet une vue très agréable sur l’Acropole et une certaine partie d’Athènes.

La vue est vraiment belle et c’est aussi une petite oasis au milieu de la ville, on a presque le sentiment selon où notre regard porte d’être dans la nature, alors que nous sommes dans le coeur d’une capitale Européenne. On aperçoit un peu plus loin le Mont Lycabette, ma prochaine destination, d’où je compte voire le soleil se coucher sur Athènes, les avis sur internet étant assez dithyrambiques.

Sur le chemin me menant vers le pied de l’Acropole, j’en profite pour me balader dans un petit quartier avec de faux airs de Cyclades avec ses maisons blanches étalées sur la pente. J’aime de plus en plus ce que je vois d’Athènes et je n’y suis que depuis quelques heures.

Arrow
Arrow
PlayPause
ArrowArrow
Slider

L’ascension du Mont Lycabette est … très raide !

La montée est longue, raide, pentue, fatigante et je pourrais en écrire des lignes dans la même veine. On pense ne jamais en venir au bout, la sueur coule le long du dos mais finalement, on parvient au bout du chemin à une petite esplanade avec une chapelle.

C’est un sommet plutôt agréable avec une vue dominante d’Athènes jusqu’au Pirée et je crois pouvoir dire qu’on voit Athènes d’une extrémité à l’autre. On ressent nettement l’altitude, tout est petit et à nos pieds.

Par contre, pour ce qui est de mon objectif de faire des clichés sympas du coucher du soleil, je comprends très vite que ça ne va pas le faire. D’abord le soleil ne se couche pas vraiment là où je l’imaginais, ensuite étant donné la hauteur et la vue plongeante, le soleil est un peu atténué par les brumes sur l’horizon donc je choisis de commencer à redescendre avant la fin du jour. Je prends quand même une photo en descendant de la ville avec les couleurs rasantes qui annoncent l’heure bleue.

La vue est vraiment belle mais je ne sais pas si c’est le spot idéal pour la photo en fin de journée … peut-être selon la saison ?

Arrow
Arrow
PlayPause
ArrowArrow
Slider

Une fois revenu « au niveau du sol », je passe devant le Parlement pile à 20h, au moment de la relève de la garde. J’en profite pour y assister, même si initialement je pensais y aller uniquement lors de mon retour d’Hydra. C’est une bonne répétition. Ça dure pas loin d’un quart-d’heure au total et c’est très … surprenant.

La nuit tombe, je commence à avoir faim et je reviens dans Plaka. J’y loge et ça fourmille de lieux pour manger. Je finis par trouver dans une petite rue excentrée un restaurant qui fait des formules à emporter ou à manger sur place. C’est sympa, très copieux et les gens sont souriants donc rien à redire.

Je continue un peu à tourner pour profiter de la vie du quartier, particulièrement agréable avec cette douceur – il fait dans les 25°c – mais je rentre malgré tout vers 22h car le lendemain, c’est lever à 06h15 afin de partir vers 07H, direction le Port du Pirée pour le ferry à destination d’Hydra.

Ce 1er jour se termine, le billet suivant – pas avant plusieurs jours – traitera de mes 3 jours à Hydra.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail
1Comment

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :