Que dire des annonces Android d’hier soir ?

30 Sep Que dire des annonces Android d’hier soir ?

En fait, pas grand chose !

Tout avait fuité depuis quelques jours, même les tarifs étaient connus une douzaine d’heures avant les annonces.

Google nous a donc annoncé la sortie de la version 6.0 de son OS, la dénommée « Marshmallow » pour laquelle … je ne vois pas grand chose à dire.

On nous promet une autonomie encore améliorée grâce à la gestion du truc bidule via le machin trucmuche mais en décodant, ça ne va rien changer ou éventuellement, comme pour la 5.0 « Lollipop », l’autonomie va chuter !!!

En dehors de ça, on va pouvoir gérer les autorisations par application, déverrouiller le téléphone via l’emprunte, et puis …, et puis …, ben je ne vois rien d’autre. Pour de très nombreux utilisateurs la version 5.0 d’Android n’a pas été une évolution appréciée (et j’en ai autour de moi sous Android) et la 6.0 semble n’être qu’une évolution mineure. Je suppose que ce qui justifie le passage à la version 6 doit être dans le code – donc en dehors de ce que vois l’utilisateur lambda – mais bon, cette version semble franchement très peu évolutive en lisant les infos suite à l’annonce officielle.

Depuis un moment, j’ai le sentiment que Google tourne dans tous les sens sans savoir ce qu’il cherche, il suffit pour cela de voir ses revirements concernant certaines applications telles que Hangouts qui devient l’appli plus ou moins officielle de messagerie puis ce n’est plus elle, puis de nouveau ensuite elle ne l’est plus, ses fonctionnalités n’évoluent pas toujours pour plus de services puis ça revient, etc. Google+ est sur une pente qui semble aller vers un enterrement à moyen terme, l’appli Photo est fusionnée puis séparée, etc.

Les exemples sont nombreux et pas encourageants. Je n’ai jamais utilisé iOs donc je ne me permettrais pas de porter un jugement – c’est un peu une question philosophique comme me l’a dit l’ami SHOTS – mais force est de constater qu’avec une maîtrise complète du hardware et du software, l’offre d’Apple est obligatoirement plus cohérente, avec des mises à jour assez longues et diffusées très rapidement ce qui, dans le cas d’Android, est une toute autre histoire ! Je ne vais pas basculer pour autant chez la pomme mais je constate.

Les téléphones à présent et là, ce n’est pas pour réhausser ce que je pense des évolutions de Google depuis 1 an et quelques.

Le Nexus 5X :

Je ne vais pas reprendre la fiche technique mais faire un smartphone à peine de milieu de gamme (à l’automne 2015) avec seulement 2 Go de ram, pas de slot micro SD, une batterie inamovible toujours faiblarde et 16 Go de stockage et l’annoncer à 479€, il faut être déconnecté de la réalité.

Aujourd’hui on trouve de nombreux téléphones au moins aussi bien et souvent mieux lotis pour moins cher et excusez-moi mais l’argument du « il est toujours à jour », pour avoir eu droit à un « Lollipop » buggué de partout à sa sortie, on ne peut pas dire que c’était forcément un point pertinent !

Le Nexus 6P :

C’est le modèle qui m’aurait potentiellement intéressé si j’avais eu à changer mon téléphone (j’ai un LG G3 depuis 6 mois suite à la mort subite de mon Nexus 5 après 15 mois d’utilisation). Finalement, la réponse est non.

Caractéristiques correctes mais rien de transcendant, pas de slot – mais c’est une marque de fabrique Nexus, je sais – batterie inamovible (on ne m’y reprendra pas après la mort du Nexus 5 pour cette raison), 3 Go de ram là ou la concurrence sort déjà du 4 Go sur leurs modèles haut de gamme, une batterie à priori qui tient la route mais comme le store de Google indique qu’elle permettra de tenir la journée, je crains le pire, etc.

Et comme si les caractéristiques techniques ne suffisaient pas, voici les tarifs : 649€ pour la version 32Go et là je dis non, ce tarif est bien trop élevé pour ce téléphone (que dire des 799€ pour la version 128 Go).

D’ailleurs, quand on reprend le tarif officiel de sortie en dollars (HT car c’est comme ça là-bas lors des annonces) et qu’on applique le taux de conversion à ce jour – soit 1$ = 0,89€ – et qu’on ajoute la TVA de 20% on obtient …. * roulements de tambours *

((499*0,89)*1,2) = 532,93€ TTC

Vous avez bien lu, on se prend +115€ dans la vue et ne me dites pas que c’est à cause d’éventuels coûts de stockage, d’importation, de taux de conversion auxquels il faut ajouter des taxes … les téléphones viennent de Chine par containers directement dans leur zone d’importation, ils sont vendus chez nous par Google basé en Irlande donc dans la zone Euro, le stockage existera quel que soit le pays. On se fait enfumer, point barre !

Ce que je constatais à propos du software d’Android, on peut pratiquement le transposer au hardware. Apple maîtrise tout … Google pas grand chose !

Chaque constructeur peut bien évidemment fabriquer des téléphone Android et comme Google cherche à diffuser son OS au maximum – il fait de l’argent sur l’utilisation de son environnement – il doit composer avec les fabricants plus « traditionnels » et, sortir un téléphone qui écrase la concurrence à secteur équivalent – un peu comme l’avait fait en son temps le Nexus 4 – ne doit pas forcément être bien vu des constructeurs. Il faut donc composer avec l’ensemble et cela donne désormais des téléphone Nexus mitigés et chers.

Les autres fabricants se fichant globalement des mises à jour car ils veulent vendre toujours plus de hardware, les téléphones Android sont donc pour le plus grand nombre mis à jour au petit bonheur la chance et c’est un vrai problème, que l’on ne rencontre pas – ou beaucoup moins – dans l’univers informatique traditionnel en dépit là aussi de l’hégémonie d’un OS sur des pc disparates de toutes marques, mais c’est aussi parce que Microsoft ne fait pas de pc en son nom et que le principe des mises à jour n’est pas verrouillé par le fabricant (ceci explique sans doute cela).

Bref, beaucoup de mots pour au final un constat : Google ne fait pas beaucoup rêver car c’est du rêve qu’il faut donner aux gens. Apple l’a bien compris et en dépit de smartphones pas forcément plus évolués que les précédents, il a quand même réussi à vendre 13 millions d’iPhone en un week end là ou Google vendra combien de Nexus dans le trimestre … moins d’un million ?

Ha ! Et un dernier petit « coup de gueule » avant de terminer : j’en ai marre de connaître tous les détails d’une « keynote » plusieurs jours avant que cette dernière n’ait lieu. Quel est l’intérêt de la faire dans ce cas ? Free sait faire des annonces sans que rien ne fuite donc c’est la preuve qu’Apple et Google organisent ces fuites … peut-être pour mieux éviter de se faire basher lors des annonces me direz-vous, bande de coquins 😉

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail
No Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :